Article du blog Indépendance des Esprits, éveil de la conscience, le pouvoir est en chacun

Connectez-vous pour commenter l'article

Comprendre l'information : la vibration derrière les mots

Les mots sont des formes, un chemin d'accès qu'emprunte l'énergie envoyée par l'esprit afin de communiquer une vibration. S'attacher aux mots, aux dépends du sens véhiculé, c'est bloquer l'information, quelle que soit la situation (lecture, conversation, visionnage de vidéo, etc.). Dépasser la forme pour ressentir clairement le sens de ce qui est exprimé permet d'accéder à l'information transmise...


comprendre linformation, la vibration derriere les mots, vibration energetique, comment bien communiquer

Crédit photo © Indépendance des Esprits


Certains emploient le terme d'esprit pour parler de l'âme tandis que d'autres emploient l'âme pour parler de l'esprit, et ceci n'a aucune importance, ce qui compte c'est de pouvoir comprendre ce que l'un ou l'autre veut dire au moment où il le dit, au-delà de toute controverse sans fin. Il faut de la volonté pour ne pas reprendre quelqu'un lorsqu'il s'exprime, ne pas s'attarder sur son manque de vocabulaire, ne pas vouloir imposer la définition précise d'un mot alors que la personne souhaite simplement communiquer, et à défaut de cette volonté, voici des exemples de situation qui bloquent l'énergie vibrante derrière les mots transmis d'une personne à une autre et par conséquent, bloquent également l'échange en cassant la fluidité du dialogue.


Faisons une distinction, je ne dis pas que les mots ne sont pas importants, je dis que l'attachement aux mots n'est pas important. L'esprit désincarné communique par vibration, une émanation énergétique directe, c'est ce qui se passe pour nous lorsque deux regards se croisent et que deux êtres se comprennent sans avoir dit un mot ni formulé une phrase intérieurement, il s'agit d'un échange instantané. Communément nous employons des mots pour communiquer, mais l'essentiel de la communication se situe dans le fond et non dans la forme employée. On peut très bien parler d'une table pour parler de l'esprit et se faire comprendre si l'intention émise via la vibration est imprégnée de l'énergie voulue, l'être instinctif pourra s'arrêter un instant, nous regarder, sourire et comprendre. À l'inverse il est fort probable que si l'on copie mot pour mot un discours et qu'on le retranscrit sans l'avoir personnellement intégré, notre interlocuteur ne soit pas percuté le moins du monde par celui-ci et n'en saisisse pas le moindre sens, pourtant les mots sont les mêmes, mais s'ils n'ont pas de sens pour nous ils n'en n'auront pour personne.


La forme n'a aucun sens si ce n'est celui de créer une illusion. On peut rendre la forme suffisamment transparente pour qu'elle suive le fond en s'unissant à lui par extension, ainsi exprimer une idée à la perfection grâce à un vocabulaire adapté, mais à défaut et dans tous les cas, la seule chose qui importe est d'être en mesure de saisir la vibration émise, quel qu'en soit le degré de corruption par la forme des mots. Une foule peut débattre sur un discours, la personne qui veut réellement comprendre va s'en extraire, elle n'aura pas besoin de partager son opinion, pas besoin de se sentir entendue, elle se contentera d'écouter attentivement en silence, sans dialogue interne, et verra au-delà des mots, le sens réel du discours exprimé.


On peut dire exactement la même chose, de la même façon, avec les mêmes termes à deux personnes différentes que ça n'aura pas le même sens, le même intérêt ou le même impact. On peut également dire exactement la même chose, de la même façon, avec les mêmes termes à une seule et même personne mais à deux jours d'intervalle que ça n'aura pas le même sens, le même intérêt ou le même impact, c'est une question de ressenti, d'adéquation, aujourd'hui c'est potentiellement pertinent, demain ce sera peut-être trop tard, et vice versa. À l'inverse, on peut parfaitement exprimer la même chose à deux personnes en le disant d'une manière totalement différente pour chacune d'entre elles, il s'agit de s'adapter, car chaque personne est unique et fonctionne de façon tout aussi unique. C'est pour cette raison que sorti de leur contexte les mots peuvent causer du tort si l'on s'y attache sans ce soucier du fond exprimé, d'autant plus si la retranscription est passée par les filtres d'une interprétation subjective, d'où l'importance de toujours préserver son esprit critique en restant objectif, ne pas croire aveuglément et vérifier ses sources avant de valider son opinion personnelle et d'évoluer autour d'une illusion créée par la forme des mots sur l'ego, à l'origine de tous les blocages d'information réelle exprimés ici.


Si l'on veut comprendre on doit voir au-delà sans se faire envoûter par nos observations, mais passer outre la forme pour saisir le fond. Il ne s'agit pas d'interpréter subjectivement mais bien de capter sans modification l'énergie émise par l'être qui communique, autrement dit se contenter de recevoir. Les mots sont faux, ce qu'il faut c'est s'asseoir en silence et se faire percuter par l'énergie transmise si l'on sent que ça nous parle, tout simplement, cesser d'écouter le brouhaha mental et s'imprégner si au-delà de toute intellectualisation nous ressentons que ce que nous vivons est fait pour nous, car alors l'information circulera de façon fluide, nous servira, qu'on la comprenne ou non, qu'on soit capable de la restituer ou non, et si ça ne nous parle pas alors soit, levons-nous et partons. Lorsqu'il est dit que tout est vibration, ce n'est pas philosophique ou spirituel, c'est réel, et ce réel ne doit pas simplement être retranscrit mot pour mot, il doit avant toute chose être ressenti, vécu, intégré.


Avoir accès à de l'information réelle, c'est déjà comprendre la multitude de façons par lesquelles nous sommes manipulé. Manipulé par l'influence de nos mémoires, de notre ego, ou de toute énergie opportuniste capable de s'engouffrer dans les failles de notre personnalité, et ce, afin de nous maintenir dans un temps, par force de permanence, pour nous empêcher d'évoluer. Peu importe si nous avons l'impression que quelqu'un se contredit, ou qu'une façon d'exprimer quelque chose nous déplaît, ou que la personne qui l'exprime nous déplaît, ce qui compte c'est de saisir ce qui est exprimé et d'en tirer l'enseignement voulu car au-delà de nos jugements il se peut qu'une chose intelligente soit dite. Il est fort probable que la personne qui semble se contredire ait simplement évolué ou que nos filtres egoïques nous empêchent de voir objectivement, par envie de classer chaque chose dans une case bien précise et de ne pouvoir les en faire sortir en prenant en compte l'aspect globale de la situation dans laquelle ladite chose est exprimée, c'est la même différence qu'entre la médecine conventionnelle et la médecine holistique.


EN CONCLUSION

Nous pouvons donc dire qu'il existe une compréhension de l'information conventionnelle et une compréhension de l'information holistique, à savoir, du tout dans lequel s'inscrivent les mots employés par l'individu qui souhaite exprimer une chose précise, une vibration unique. Quel que soit le degré d'évolution de l'individu qui souhaite communiquer, s'il souhaite réellement communiquer alors ce qu'il veut transmettre c'est un partage d'information, que ce soit pour lui ou pour son interlocuteur peu importe car ce qui est dit est dit pour une raison précise et a de toute évidence un but pour chacun, et ce que l'individu souhaite communiquer en s'exprimant c'est une vibration, emprunte d'une énergie unique, c'est de l'esprit, une partie de lui-même, une part vibrante de l'esprit qui souhaite vivre en se véhiculant lui-même à travers l'information qu'il transmet, c'est la vibration derrière les mots.


Les mots sont la manifestation physique de notre mode de communication. À mesure que nous évoluons en conscience, nous devenons de plus en plus subtils, par conséquent nous devenons de plus en plus à même de saisir davantage l'énergie subtile des choses qui nous entourent ou que l'on englobe. Plus nous faisons preuve d'écoute, d'attention, d'observation silencieuse, plus nous nous ouvrons à une conscience nouvelle, de laquelle découle naturellement une intuition plus affûtée, de l'évidence et bien d'autres choses. C'est ainsi que progressivement, nous pouvons nous ouvrir à d'autres types de conscience, de communication, préférablement dans ce sens plutôt que l'inverse, car nous sommes humains et c'est en premier lieu avec nos semblables que nous devons apprendre à réellement communiquer.


Bien des sujets abordés dans cet article demandent à être développés, ils le seront. Si vous avez trouvé celui-ci intéressant, qu'il vous parle et que vous pensez qu'il peut parler à quelqu'un de votre entourage je vous invite à le partager et vous en serai infiniment reconnaissant. Je vous remercie d'avoir lu cet article, et j'espère sincèrement qu'il vous sera utile. Un espace commentaire vous est dédié si toutefois vous souhaitez vous exprimer, pour cela il vous suffit de vous inscrire/connecter afin d'y accéder via l'espace membre.


Article de blog suivant → Comprendre l'expérience : rien n'est vécu par hasard

Posts récents

Voir tout

Pour recevoir les nouveautés du site, abonnez-vous à la
Newsletter

Vos données sont sécurisées et vous pouvez vous désinscrire à tout instant. En savoir plus :

Politique de confidentialité

Votre inscription a bien été

prise en compte !