Article du blog Indépendance des Esprits, éveil de la conscience, le pouvoir est en chacun

Connectez-vous pour commenter l'article

Créer sa voie : accomplir sa destinée est un choix

Pendant combien de temps allons-nous regarder fixement par la fenêtre, en silence, le regard posé sur l'horizon, à nous demander quand notre destin s'activera-t-il, quand le train viendra-t-il nous chercher sur le quai, quand notre vie va-t-elle enfin prendre la tournure que nous espérons qu'elle prenne ?


Parmi les multiples scénarios possibles, il ne tient qu'à nous non plus d'attendre sagement et patiemment, mais d'agir avec volonté afin de créer sur l'instant, dès à présent, le chemin déroulant sur lequel nous souhaitons nous engager. C'est à nous que revient le choix d'accomplir notre destinée, et c'est ce que nous allons voir dans cet article, car créer sa voie, accomplir sa destinée, est un choix...


Crédit photo © pxhere.com/fr/photo/560302 adaptée pour l'article


L'INTIME CONVICTION

Quel que soit le domaine pour lequel nous ressentons un appel intense et lointain, qu'il s'agisse de savoir au plus profond de nous qu'une grande réalisation nous attend, d'obtenir un poste en entreprise ou même de la créer, de réussir sa vie sentimentale en fondant une famille aimante, de devenir botaniste et découvrir une plante médicinale d'exception, de vouloir devenir chanteur pour faire un featuring avec notre rappeur préféré, d'ouvrir notre commerce, notre restaurant, de voyager, de comprendre les mystères du cosmos ou bref quoi que nous désirons parce que c'est ça que nous sentons intimement nous correspondre, c'est possible. Diplôme ou non, c'est possible, argent ou non, c'est possible, connaissance ou non, c'est possible. Il faut le savoir, car l'énergie créatrice se déploie là où nous portons notre attention, qu'importe l'ampleur apparente et illusoire de notre but nous créons indéniablement notre vie.


Comme dit Orelsan dans sa chanson Notes pour trop tard : "Tous les trucs où les gens disent "tu perds ton temps" faut qu'tu t'mettes à fond d'dans et qu'tu t'accroches longtemps. Si tu veux faire des films, t'as juste besoin d'un truc qui filme. Dire "j'ai pas d'matos ou pas d'contacts" c'est un truc de victime." et il a parfaitement raison. En fusillant nos fausses croyances, en réglant nos problèmes intérieurs ou en avançant malgré eux le temps de les régler, avec volonté, on peut parvenir à réaliser ce que nous voulons, pourvu qu'on le choisisse, pourvu que l'on ose.


RESPECTER SA VIBRATION

Il faut savoir écouter son intime conviction, son désir profond, et il faut aussi savoir respecter sa vibration, vivre en fonction de soi. S'oublier pour des conditions extérieures qui ne nous conviennent pas, du quotidien, des relations, du travail, s'oublier pour des personnes qui négligent notre bonheur, c'est remettre entre les mains du mauvais sort ou d'autrui notre vie et tout l'accomplissement, l'épanouissement, la liberté que ça inclut. Vivre en fonction de soi ne veut pas dire négliger égoïstement à notre tour certains aspects ou certaines personnes de notre vie, il faut faire attention à cette nuance, vivre en fonction de soi signifie se respecter, sans quoi nulle vie ne saurait être satisfaisante, et surtout, nul destin ne saurait s'accomplir dans de telles circonstances, car le mal-être appelle à lui le mal-être. Nous ne pouvons vivre réellement notre vie que si nous lui accordons la permission d'être ce qu'elle se doit d'être, harmonieuse, et nous, que si nous nous accordons la permission d'être qui nous sommes réellement, avec tout ce que ça implique. Cela nécessite peut-être des ajustements, et eux aussi sont possibles, malgré les difficultés.


Ceci pour dire que, croire en soi, envers qui ou quoi que ce soit, est et sera toujours essentiel si nous voulons rester en mesure d'être attentif à notre intuition, qui nous guidera le long du chemin dessiné par notre intime conviction. Respecter sa vibration, c'est s'écouter, respecter ses besoins individuels fondamentaux et faire ce que nous pensons devoir faire même si les apparences sont contre nous. Quand on le sent, on le sent, quand on ne le sent pas, on ne le sent pas, et personne ne peut ressentir pour nous ce qui convient d'être fait pour nous.

ATTENDRE LE TRAIN

Attendre que le train du destin passe nous prendre sur le quai des illusions est une erreur. Après avoir été entre parenthèses pendant un temps, il faut en sortir, se révolter intérieurement, se révolter sainement contre les forces qui nous maintiennent dans l'inaction, briser nos conditionnements et prendre la route, que le train entre en gare ou non, il faut défoncer les portes de nos prisons mentales.


Attendre, lorsque ce n'est pas notre instinct qui nous en averti, peut refléter plusieurs choses, comme un manque de confiance, de volonté, de compréhension, la mauvaise estime ou le non respect de soi, etc. Il faut être en mesure de le déceler si nous souhaitons avancer. Il est nécessaire d'être honnête envers soi-même, se regarder dans la glace en toute transparence, savoir s'observer sans se juger et se confronter à ses blocages, car au fond de soi, chacun sait, alors mettons-nous en route, la réalisation de notre vie commence par le cheminement personnel, chemin plus ou moins long selon notre degré d'implication, sachant que ce qui n'est pas réglé aujourd'hui sera à régler demain. Ce qui nous conduit au paragraphe suivant...

NOUS SOMMES LE SEUL REMPART

La seule et unique personne qui peut nous empêcher d'accomplir ce que nous souhaitons n'est autre que nous-même. Si je dois parler directement à la personne qui me lit voici ce que je lui dis :


Quoi qui t'empêche de trouver ta voie, de trouver ce que tu veux, de réaliser ce que tu souhaites, au fond de toi tu sais pertinemment ce qui bloque, quel nœud doit être délié, quelle barrière doit être fracturée, quelle raison fait que ceci se trouve sur ton chemin. Nul besoin d'attendre des années, tu sais et tu en connais l'origine. Laisse aller ce qui te fait souffrir, respecte-toi, lâche-prise, va à l'air libre, cri de toute ton âme si besoin, évacue tes émotions, exorcise tes démons, brise ta coquille, libère-toi, pleure et respire, souffle et vis. Si toutefois il y a, lâche ta rancune, traite les données (blocages, schémas, traumatismes, blessures...), empale ces foutues mémoires dans le désert de l'oubli. Il n'y a qu'ainsi que tu pourras aller de l'avant, tracer ta route et accomplir ton destin, le destin que tu auras choisi et non ce que des conditions limitantes auront choisies pour toi quelles qu'en soient leur cause.


Personne n'est obligé d'être nécessairement en souffrance, mais même à moindre échelle, lorsque nous ne trouvons pas ou ne parvenons pas à accomplir ce que nous voulons, une souffrance inconsciente se fait ressentir. C'est un manque de liberté à cause d'une zone d'ombre dans notre vie, et si c'est un manque de liberté c'est parce qu'une partie de nous opère contre nous sans que nous la voyons alors que c'est à nous, en conscience, de tenir les rennes de notre vie.


Crédit photo © Indépendance des Esprits


CRÉER SA VIE

Ceux qui sont en quête doivent comprendre ce que voulait dire Ésope lorsqu'il a exprimé : "Aide-toi et le ciel t'aidera." car il s'agit là du paradoxe du destin qui s'accomplit lorsqu'on le provoque. C'est simplement le phénomène nommé loi d'attraction qui est à l'œuvre (et nous aurons l'occasion d'y revenir). Si l'on attend notre destin, on vit en retour l'expérience de l'attendre, alors que si l'on décide notre destin, l'univers tout entier s'en retrouve mouvementé pour qu'il se réalise. Dans l'absolu, l'intention suffit, seulement avant d'atteindre la maîtrise de son esprit et incarnant la matière, il faut savoir quand il est judicieux d'agir.


Si l'accent est essentiellement mis sur ce qui nous empêche d'avancer, c'est que ça nous empêche d'avancer, tout simplement. Pour que les choses se mettent en place, il faut le leur permettre. Nous devons créer l'espace contenant qui accueillera le contenu le moment venu, et cet espace est avant tout à l'intérieur de nous-même. Lorsque nous mettons de l'ordre dans nos idées, que nous réglons certains problèmes, les canaux énergétiques nous constituant se désobstruent naturellement, l'énergie circule alors librement, de façon fluide, et nous rayonnons davantage. Comprendre, avoir une prise de conscience, déclenche en soi un phénomène similaire à ce que l'on retrouve lorsque nous sommes en séance d'énergétisme (soin énergétique, magnétisme, etc.), un torrent d'énergie s'en vient détruire un nœud, qui détruit parallèlement un blocage psychologique, qui dissipe par la même tout blocage de situation dans la vie étant lié à ce nœud.


Il est nécessaire de comprendre également, que même sans rien, seul, isolé, nous pouvons créer la vie dont nous rêvons, que nous avons accès à notre esprit à tout moment et en toute circonstance, notre conscience est constamment accessible et nous pouvons, à notre échelle, franchir des caps permettant progressivement voire considérablement de nous parfaire et par extension, de façon exponentielle, gagner en consistance, en énergie, pour une vie plus fluide, plus profonde, plus en adéquation avec qui nous sommes.

AVOIR LE FEU

Le destin ne tombe pas du ciel, c'est à nous d'aller le chercher.


Comme dit précédemment il n'y a rien a attendre et tout à créer. La question que nous devons nous poser est : "Souhaitons-nous être spectateur ou acteur de notre vie ?" Autrement dit attendrons-nous que cela se passe ou poserons-nous une action sur notre parole après en avoir eu l'intention ? Un pas en entraîne un autre, le tout étant d'effectuer le premier et de ne pas abandonner en cours de route car la victoire peut se trouver bien plus proche qu'on ne le pense.

Il faut avoir le feu, la rage de vivre, avoir retourné la terre entière pour trouver sa volonté et c'est paradoxalement dans l'acharnement de cette démarche que l'on peut constater en avoir. Sachant qu'on peut très bien avoir ce feu, cette volonté à toute épreuve, en étant par exemple une personne timide. Un trait de caractère n'empêchera jamais personne d'être en mesure d'accomplir ou de réussir quoi que ce soit. La timidité n'est pas un frein, rien ne l'est réellement, tout le monde peut avoir accès au brasier de sa propre source, tout le monde.

Quoi que l'on ait pu vivre par le passé, quoi qui puisse présentement nous emprisonner, il ne tient qu'à nous de faire exploser ces barrières et d'oser nous lancer malgré les peurs et les doutes. Comme dit Keny Arkana dans sa chanson J'ai Osé : "Si j'les avais écoutés j'serais devenue l'ombre de moi-même. Le cœur lourd l'âme étouffée j'avais aucune chance mais je l'ai prise quand même." et regardez le résultat. Personne n'est différent en essence, le champ des possibles est accessible à chacun.


Rien ne doit nous écarter de notre chemin, pas même nous (découragement, manque de confiance, abandon...). Nous devons avoir le feu, le feu intérieur, la volonté d'un feu inextinguible même au milieu des abysses, 5000 mètres sous les eaux nous n'avons rien à craindre ni aucune pression à avoir, nous devons être bouillonnant de sérénité. Quelle créature marine serait en mesure de nous faire peur, de nous faire du mal ? Nous sommes l'océan !

Rien ne peut éteindre le feu divin qui sommeil en notre sein, au cœur de chacun d'entre nous, rien ne saurait nous affecter, rien ne saurait éteindre la flamme dans notre regard, car nous sommes le feu.

Il s'agit d'un état d'esprit. S'ancrer dans cet état d'esprit le génère continuellement jusqu'à ce qu'il devienne une réalité permanente. Il ne s'agit pas de motivation, la motivation est temporaire, elle est amenée à se dégonfler comme un ballon de baudruche, elle a des hauts et des bas. Le feu intérieur lui est la connexion directe à notre propre source, et cette source est intarissable, lorsqu'on est connecté, on est connecté, plus rien ne peut nous débrancher de ce nouveau regard que l'on porte sur la vie et tout ce que ça inclut. Cet état d'esprit permet, même très calmement, de savoir que quoi que l'on entreprenne, à tout niveau, ça va marcher. Et lorsqu'on sait ça, rien ne peut nous arrêter, car le doute n'existe plus, le manque de confiance en soi non plus, la confiance elle-même disparaît dans le sens où elle n'est plus utile puisque l'on sait.

Pour accomplir sa destinée il faut avoir la rage de vivre, la rage de vaincre, quel que soit notre parcours, quelles que soient nos cicatrices. Nous avons un formidable potentiel de guérison insoupçonné et nous pouvons à chaque instant décider de créer le chemin sur lequel nous souhaitons nous engager. Soyez sûr d'une chose, la chance sourit aux audacieux...




VOUS CONNAISSEZ VOTRE VOLONTÉ, ALORS QU'ATTENDEZ-VOUS POUR FONCER ?




Je vous laisse sur la chanson In A Moment particulièrement adaptée du groupe Stereophonics :


À travers cet article j'espère avoir transmis le boost nécessaire à ce que chacun se décide de se lancer quel que soit ce qu'il souhaite entreprendre. Si vous le trouver pertinent, et que vous pensez qu'il puisse être utile à qui que ce soit, n'hésitez pas à le partager, il s'agit là d'un réel désir de transmission et non d'une simple envie de likes sur Facebook. Si vous avez des questions, que vous souhaitez que certains sujets soient abordés plus en profondeur, vous êtes libre d'en faire part en vous exprimant via l'espace commentaire dédié, ici comme sur les réseaux sociaux. Excellent accomplissement à vous, le pouvoir est en chacun, le pouvoir est en toi. À bientôt... Sahin.


Article de blog suivant Relativiser : il y a toujours une solution

Article de blog précédent → Le détachement : ou comment traverser les tempêtes

Posts récents

Voir tout

Pour recevoir les nouveautés du site, abonnez-vous à la
Newsletter

Vos données sont sécurisées et vous pouvez vous désinscrire à tout instant. En savoir plus :

Politique de confidentialité

Mentions légales | Droits d'auteur | Politique de confidentialité | Utilisation des cookies | Conditions générales d'utilisation | Plan du site

© Copyright 2021 - Indépendance des Esprits - Tous droits réservés