Article du blog Indépendance des Esprits, éveil de la conscience, le pouvoir est en chacun

Connectez-vous pour commenter l'article

Comprendre l'expérience : rien n'est vécu par hasard

Nous pouvons penser subir les désagréments d'une vie hasardeuse aux aspects indésirables, mais il n'en est rien, car rien n'est vécu par hasard, de ce fait ce que nous devons indéniablement comprendre, c'est que nous devons comprendre l'expérience que nous vivons.


comprendre lexperience, rien nest vecu par hasard, rien narrive par hasard, le hasard nexiste pas

Crédit photo © Indépendance des Esprits


RIEN NE SE SITUE EN DEHORS DE SOI

Rien ne se situe en dehors de nous-même, c'est pour cette raison que les mots "penser subir" sont employés plutôt que "subir" uniquement. Nous ne pouvons pas réellement subir, nous ne pouvons que choisir de vivre délibérément dans l'illusion de subir quelque chose lorsque nous vivons une expérience que nous jugeons inconfortable, en la rejetant, par exemple, sur une personne ou en accusant le coup, quoi qu'il en soit en cherchant un coupable face à tout sentiment jugé négatif vécu. Si nous voulons nous extraire de la souffrance, ou avancer (ce qui l'un dans l'autre est similaire), la première chose que nous ayons à faire, c'est chercher à comprendre ce que nous vivons, en observant silencieusement, objectivement, avec recul en dehors des émotions ressenties, pour qu'ainsi la réponse à toute question existentielle apparaisse afin que nous puissions alors aller de l'avant.


COMPRENDRE SES ÉMOTIONS

Si les émotions ressenties sont un problème, dans le cas où nous souhaitons évoluer, c'est que leurs vibrations ne sont pas évolutives, intelligentes, lumineuses, elles tirent les personnes vers le bas. Une émotion peut être ressentie, mais elle doit être absorbée (ici, comprise en conscience) pour être vécue correctement, à l'inverse de quoi c'est nous qui sommes absorbé par celle-ci, alors elle nous influence, nous assujetti, nous gouverne pour nous rendre inconscient, de ce fait nous passons à côté de notre faculté à comprendre ce que nous vivons car nous abaissons notre vibration énergétique (aussi appelée taux vibratoire), alors nous devenons triste, frustré, en colère... Et nous marchons finalement à côté de notre vie, jusqu'à la prochaine occasion de comprendre une expérience similaire, ou une autre, dans le but de parvenir à interpréter objectivement le message subliminal caché derrière l'expérience que nous vivons, pour qu'il nous serve plutôt que nous servions les influences associées à l'expérience en question.


Les émotions auxquelles nous nous identifions sont des excuses de l'ego pour justifier une position et empêcher la personne d'évoluer. Vouloir avoir raison ou faire reconnaître une émotion douloureuse est inutile, c'est s'identifier à l'expérience en oubliant qui nous sommes réellement, tout au fond, derrière chaque petit tracas ou drame de la vie, et ce que nous sommes réellement ne peut se réduire à être victime du mauvais sort, ce que nous sommes réellement n'en ressent pas le besoin. Avoir mal peut bien évidemment être entendu, compris, la douleur n'est pas niée, loin de là, seulement une personne voulant avancer doit comprendre qu'il lui faut assimiler autre chose derrière sa douleur, elle doit voir au-delà, et ce, en comprenant l'expérience vécue, jusqu'à ne plus avoir besoin de vivre des expériences pour en venir à comprendre instantanément chaque chose vécue à l'instant où elle est vécue, ayant alors un accès direct aux informations contenues dans l'énergie via sa propre source intérieure, en les canalisant par simple observation silencieuse.


L'OBSERVATION SILENCIEUSE

L'observation silencieuse c'est être capable de se taire. Se taire dans les faits, mais également intérieurement, quelles que soient les circonstances. Il faut un ego suffisamment transparent pour savoir quand nous devons nous taire et accepter ne serait-ce que de se taire. Ne pas juger une situation, une personne ou quoi que ce soit. Avoir assez de recul pour ne pas se sentir personnellement attaqué lorsque ce n'est pas le cas en s'identifiant à quoi que ce soit (origine, sexe, cause, injure, etc.) lorsque nous sommes témoin d'une situation, là où nous pourrions rapidement nous emballer et perdre conscience face à une parole ou un geste venant stimuler un sentiment d'injustice, une blessure du passé, notre intégrité ou autre. Être en retrait des courants influents, ce n'est pas manquer d'opinion ou d'affirmation, c'est ne pas se faire happer énergétiquement par des flux d'information erronés et involutifs visant à vouloir prendre le dessus sur autrui dans un rapport de force subtil pour asseoir une position égoïque (relative à l'ego), et ne pas se faire happer par l'intention d'une insulte visant à nous atteindre (c'est-à-dire ne pas entrer dans le jeu du conflit et comprendre la situation) demande une grande force.


Lorsque nous sommes capable de ne pas nous laisser submerger par les émotions que nous ressentons face à une situation, que nous sommes capable d'observer en silence (tant verbal que mental) une expérience vécue, alors nous sommes capable d'en comprendre le sens car hors de toute influence nous pouvons avoir accès à de l'énergie pertinente, constructive, consciente, évolutive, en provenance directe de notre source intérieure, notre propre lumière, nous pouvons avoir accès à notre esprit. Notre esprit communique constamment avec nous, la vie communique constamment avec nous, et lorsque nous sommes dans le jugement et non l'observation détachée, nous rompons ce dialogue, pour écouter les jérémiades de l'ego et toute énergie/entité vivant dans (ou vibrant sur) des plans de conscience inférieurs et relatifs à celui-ci.


LES CHEMINS DU CHANGEMENT

Prenons un exemple qui n'a rien d'exhaustif. Si nous décidons, du plus profond de notre être, de changer radicalement de vie, de modifier plusieurs aspects de celle-ci avec lesquels nous ne nous sentons pas ou plus en adéquation depuis quelques temps, voir plusieurs années, les choses se mettront en place, mais elles se mettront en place de façon intelligente, ce qui est différent de la façon dont nous voudrions qu'elles se mettent en place. Il est donc possible, alors que nous estimons avoir développé l'attitude parfaite à l'accomplissement de ce changement, qu'en cours de route plusieurs choses que nous jugeons importantes ne se passent pas comme prévu, nous échappent ou semblent s'effondrer. Alors nous avons le choix, soit celui d'accuser la vie, de maudire la loi d'attraction, de nous plaindre, de déprimer, etc. ce qui, en s'enracinant dans cet état d'esprit nous condamnera dans cette situation en condamnant la situation elle-même à cause des pensées que nous émettons et justifiera de ce fait les plaintes de l'ego, soit nous pouvons choisir de rester calme face à l'adversité ou du moins chercher à comprendre pourquoi, alors que nous nous sommes engagé sur un chemin actif de changement dans un élan positif, les événements semblent contre nous.


Si nous considérons que dans le fond aucun sort ne s'acharne contre nous malgré les apparences, alors nous serons en mesure de comprendre que quoi qu'il se passe, cela découle de notre intention première, que ce qui semble contre nous est en réalité avec nous. Potentiellement que pour manifester notre intention, la vie se doit de se modeler une première fois, puis une deuxième, ainsi de suite, jusqu'à se stabiliser, et que chacune de ces étapes soit nécessaire à l'accomplissement de notre volonté. Qu'en chemin la vie semble nous distancer naturellement de certaines personnes, que nous perdions notre emploi, que nous ayons un accident, ou quoi que ce soit d'autre, c'est que ceci est nécessaire, pour une raison précise, raison que nous sommes en mesure de comprendre selon notre façon d'appréhender notre quotidien, car nous avons la possibilité d'avoir accès aux réponses des questions que nous nous posons. Peut-être que ces personnes ne vibraient plus à la même fréquence que nous ou inversement, que notre emploi faisait barrière à un projet naissant, que sans cet accident nous n'aurions pas développé la volonté nécessaire à notre pleine réalisation, etc. Chaque situation étant unique, chacune d'entre elles demandera une attention particulière quant à l'observation que nous devrons nous en faire. Peu importe l'expérience que l'on vit, nous avons quelque chose à comprendre, qui nous sera utile sur l'instant, ou à l'avenir lorsque nous en prendrons conscience le moment venu.


EN CONCLUSION

Quoi qu'il se passe, personne ne doit jamais perdre de vue son objectif premier. Quoi qu'il advienne, ce qui modifie l'avenir désiré initialement ou la vie envisagée, c'est essentiellement le fait d'effectuer un nouveau choix en cours de route après avoir été déstabilisé par les apparences en chantier d'un quotidien en restructuration. Il ne faut jamais croire une illusion, ni changer d'état d'esprit face à un événement qui tend à nous bouleverser en cours de route, car c'est ceci qui fait échouer chacun en chemin alors qu'il est en voie d'accomplir ce qu'il souhaite, c'est le fait d'être opaque, donc à-même d'être déstabilisé par un événement quelconque et de modifier la trajectoire de ses pensées. Quoi que nous puissions vivre, nous devons nous rendre transparent face à une expérience afin de l'observer calmement pendant qu'elle nous passe à travers, d'en conclure ce que nous avons à en conclure et de continuer d'avancer en maintenant le cap sur le but de notre démarche. Les choses viennent à soi, en fonction de notre état d'esprit, et les choses s'éloignent de soi, en fonction de notre état d'esprit également.


Le Soleil se lèvera avec ou sans nous, mais libre à nous de le savoir flamboyer derrière les nuages gris d'un ciel pluvieux en attendant patiemment de le voir illuminer le chemin de notre destination. Ceci est un choix, et ce choix détermine en grande partie notre faculté créatrice.


Si vous avez trouvé de l'intérêt à cet article, qu'il vous parle et que vous pensez qu'il peut parler à quelqu'un de votre entourage je vous invite à le partager et vous en serai infiniment reconnaissant. Je vous remercie de l'avoir lu, et j'espère sincèrement qu'il vous sera utile. Un espace commentaire vous est dédié si toutefois vous souhaitez vous exprimer, pour cela il vous suffit de vous inscrire/connecter afin d'y accéder via l'espace membre.


Article de blog suivant → Le détachement : ou comment traverser les tempêtes

Article de blog précédent → Comprendre l'information : la vibration derrière les mots

Posts récents

Voir tout

Pour recevoir les nouveautés du site, abonnez-vous à la
Newsletter

Vos données sont sécurisées et vous pouvez vous désinscrire à tout instant. En savoir plus :

Politique de confidentialité

Votre inscription a bien été

prise en compte !