Article du blog d'éveil de la conscience, Indépendance des Esprits, visant l'évolution individuelle et globale
à travers l'éveil de la conscience, le développement personnel, la connaissance de soi.

Comprendre l'expérience : rien n'est vécu par hasard

Nous pouvons penser subir les désagréments d'une vie hasardeuse aux aspects indésirables, mais il n'en est rien, car rien n'est vécu par hasard, de ce fait ce que nous devons indéniablement comprendre, c'est que nous devons comprendre l'expérience que nous vivons.


comprendre lexperience, rien nest vecu par hasard, rien narrive par hasard, le hasard nexiste pas, article de blog independance des esprits, eveil de la conscience

Crédit photo © Indépendance des Esprits


AU SOMMAIRE

- Rien ne se situe en dehors de soi

- Comprendre ses émotions

- L'observation silencieuse

- Les chemins du changement

- Conclusion


RIEN NE SE SITUE EN DEHORS DE SOI

Rien ne se situe en dehors de nous-même, c'est pour cette raison que les mots "penser subir" sont employés plutôt que "subir" uniquement. Nous ne pouvons pas réellement subir, nous ne pouvons que choisir de vivre délibérément dans l'illusion de subir quelque chose lorsque nous vivons une expérience que nous jugeons inconfortable, en la rejetant, par exemple, sur une personne ou en accusant le coup, quoi qu'il en soit en cherchant un coupable face à tout sentiment jugé négatif vécu. Si nous voulons nous extraire de la souffrance, ou avancer (ce qui l'un dans l'autre est similaire), la première chose que nous ayons à faire, c'est chercher à comprendre ce que nous vivons, en observant silencieusement, objectivement, avec recul en dehors des émotions ressenties, pour qu'ainsi la réponse à toute question existentielle apparaisse afin que nous puissions alors aller de l'avant.


COMPRENDRE SES ÉMOTIONS

Si les émotions ressenties sont un problème, dans le cas où nous souhaitons évoluer, c'est que leurs vibrations ne sont pas évolutives, intelligentes, lumineuses, elles tirent les personnes vers le bas. Une émotion peut être ressentie, mais elle doit être absorbée (ici, comprise en conscience) pour être vécue correctement, à l'inverse de quoi c'est nous qui sommes absorbé par celle-ci, alors elle nous influence, nous assujetti, nous gouverne pour nous rendre inconscient, de ce fait nous passons à côté de notre faculté à comprendre ce que nous vivons car nous abaissons notre vibration énergétique (aussi appelée taux vibratoire), ainsi nous devenons triste, frustré, en colère, etc. Et nous marchons finalement à côté de notre vie, jusqu'à la prochaine occasion de comprendre une expérience similaire, ou une autre, dans le but de parvenir à interpréter objectivement le message subliminal caché derrière l'expérience que nous vivons, pour qu'il nous serve plutôt que nous servions les influences associées à l'expérience en question.


Les émotions auxquelles nous nous identifions sont des excuses de l'ego pour justifier une position et empêcher la personne d'évoluer. Vouloir avoir raison ou faire reconnaître une émotion douloureuse est inutile. C'est s'identifier à l'expérience en oubliant qui nous sommes réellement, tout au fond, derrière chaque petit tracas ou drame de la vie, et ce que nous sommes réellement ne peut se réduire à être victime du mauvais sort, ce que nous sommes réellement n'en ressent pas le besoin. Avoir mal peut bien évidemment être entendu, compris, la douleur n'est pas niée, loin de là, seulement une personne voulant avancer doit comprendre qu'il lui faut assimiler autre chose derrière sa douleur, elle doit voir au-delà, et ce, en comprenant l'expérience vécue, jusqu'à ne plus avoir besoin de vivre des expériences pour en venir à comprendre instantanément chaque chose vécue à l'instant où elle est vécue, ayant alors un accès direct aux informations contenues dans l'énergie via sa propre source intérieure, en les canalisant par simple observation silencieuse.


L'OBSERVATION SILENCIEUSE

L'observation silencieuse c'est être capable de se taire. Se taire dans les faits, mais également intérieurement, quelles que soient les circonstances. Il faut un ego suffisamment transparent pour savoir quand nous devons nous taire et accepter ne serait-ce que de se taire. Ne pas juger une situati